Recurrent test 2.jpg

Publié le 11 Septembre 2020

Des Récurrent test pour améliorer les performances des lignées SASSO dans des conditions difficiles

La SASSO n’est pas seulement présente sur le marché français, mais les lignées de SASSO sont commercialisées dans le monde entier. Dans les différentes régions du monde, nos oiseaux peuvent être confrontés à différents challenges tels que la chaleur, l'alimentation locale, différentes maladies et différents systèmes d’élevage.

C'est aussi la raison pour laquelle nous avons une grande variété de lignées différentes dans notre portefeuille, mais cela nous conduit également à penser que nous devons également inclure les performances de nos oiseaux dans ces conditions difficiles dans notre programme d'élevage.

Fin 2018, nous avons reçu la nouvelle que la Fondation Bill & Melinda Gates allait financer le projet SAPPSA (Sustainable Access to Poultry Parental Stock for Africa) qui est un projet sur 5 ans qui inclut la nécessité d'améliorer les performances de nos poulets SASSO (lignées sélectionnées) dans les conditions africaines. Ce projet a permis de concrétiser les « récurrent test ». C'est une façon de tester nos oiseaux en Afrique, tout en gardant les lignées pédigrées dans nos installations dans le sud de la France. Pour un aperçu plus complet des objectifs de SAPPSA, vous pouvez cliquer ici.

La sélection de nos lignées pedigree

À la SASSO nous élevons et sélectionnons nos lignées dans nos installations situées en plein cœur de la forêt landaise. Les oiseaux y sont élevés et sélectionnés dans les meilleures conditions possibles. Certains étés, ils doivent faire face à des conditions climatiques assez chaudes, mais durant une période très courte.

Depuis le début de l’année 2020, nous avons des installations au Burkina Faso, où les descendants des lignées pedigrees sont testés pour la croissance et pour la production d'œufs. Le Burkina Faso est un pays situé dans la région sub-saharienne avec un climat de type tropical. On y trouve une saison chaude et sèche pendant près de 9 mois et une période chaude et humide pendant les 3 mois de la saison des pluies.

Les installations que nous avons construites se trouvent dans les locaux d'un autre projet dans lequel nous nous sommes engagés depuis 2016 qui est le Poulet de Faso. Celui-ci est un autre projet financé par la Fondation Bill & Melinda Gates où CEVA avec l'aide de SASSO, a lancé une lignée locale (Coq de Faso) qui est croisée avec une femelle SASSO pour produire des poulets plus locaux mais plus rentables au Burkina Faso. Pour ce projet, ils ont lancé une ferme pedigree où les oiseaux sont suivis à chaque étape de leur vie, de l'éclosion à la reproduction. L'équipe en charge de cette installation a donc acquis beaucoup de connaissances et de savoir-faire pour pouvoir prendre en charge les oiseaux des récurrent test, mais aussi garantir une remontée de données fiables.

Que sont les récurrent tests ?

Comment cela fonctionne ? Nous n’envoyons pas nos lignées pedigrees directement au Burkina Faso, mais un croisement entre la lignée que nous voulons tester et une autre lignée (protection de notre génétique). Ils sont éclos dans nos installations en France et envoyés par avion au Burkina Faso. Nous pouvons identifier chaque oiseau et nous connaissons les parentaux. Ces parentaux sont les pedigree que nous utiliserons pour sélectionner les meilleurs individus pour la prochaine génération de cette lignée.

Nos principales lignées reproductrices mâles sont élevées jusqu’à atteindre le poids idéal pour être commercialisées. Les poids sont mesurés régulièrement et comme les oiseaux ont une puce RFID (situé sur une des ailes), la balance connecte automatiquement le poids et l'identification de l'animal et stocke ces données. Une fois les données collectées, elles sont directement synchronisées avec notre base de données en France afin qu’elles soient disponibles et stockées en toute sécurité dans les jours suivant la prise de mesure.

Pour notre lignée femelle, nous enregistrons également la production d'œufs. Pour la production d'œufs, nous gardons des petits groupes (dont nous connaissons le père) et nous enregistrons quotidiennement la production d'œufs et, le cas échéant, la mortalité des oiseaux. Tous les oiseaux sont élevés dans des bâtiments ouverts, ils doivent affronter des conditions climatiques difficiles.

Recurrent test 1.jpg

Adapter la performance de nos poulets aux conditions locales

Des données telles que le poids vif, la mortalité et la production d'œufs sont soigneusement enregistrées pour chaque individu afin de saisir ces performances dans notre base de données FlexyBreed, où nous pouvons relier leurs performances aux lignées pedigree. Nous constatons de grandes différences entre les performances en France et au Burkina Faso et ces différences peuvent également s'expliquer par des différences entre les groupes d’oiseaux (différences génétiques).

Certains « collatéraux » (descendant d'un oiseau pedigree) se développeront très bien en France, mais auront de mauvaises performances au Burkina Faso, tandis que d'autres auront de bonnes performances dans les deux situations. Cela nous donne les bons outils pour sélectionner également les animaux en France pour leur (supposée) performance au Burkina Faso ! Nos clients connaîtront dans un avenir proche une amélioration des performances de nos croisements commerciaux sur le terrain (croissance, production d'œufs à double fin et meilleure résistance). Il faudra au moins 2 ans avant que les résultats des récurrent test ne parviennent au niveau du client, mais le processus est en route.

SASSO au sein de Hendrix Genetics démontre à nouveau en utilisant ces récurrent tests, son engagement à être le leader de la volaille traditionnelle.

Articles associés

Le Poulet du Faso améliore la performance des poulets en Afrique

La situation de la volaille en Afrique continue d'évoluer malgré les conditions difficiles que les poulets peuvent rencontrer dans cette région. Le projet « Poulet de Faso » a été mis en place p…